26 janvier 2011

Concert Seigneur des Anneaux - Grand Rex, Paris - 26 janvier 2011 [Part 2]

Le Seigneur des Anneaux : un concert, l'évènement mythique au Grand Rex ! Participer à un tel spectacle avec tous les fans dans la salle fût un réel plaisir. Suite de cette aventure musicale.

Seigneur des Anneaux : le concert, une nouvelle interprétation

C'est l'Hymne du Mordor qui initie le concert. Ce n’est pas dans le film ? Non effectivement. L'Ensemble Tolkien a créé une interprétation musicale des poèmes et chants issus du roman. Le Seigneur des Anneaux à entendre en concert, après avoir lu et vu, c'est magnifique. Ces petits interludes (je les appelle comme ça car ils rythmaient les passages repris des films et donc les passages où je ne voyais plus la scène tellement mes larmes coulaient) étaient tantôt rythmés de danses, d’applaudissements en rythme et de participations du public. Avoir inclut des passages qu'on ne connaît pas adoucit un peu le bouleversement lié aux extraits de bande son du film et marque une pause notable qui relance l'intérêt. Les deux filles qui chantaient, dansaient et animaient un peu étaient vraiment douées et efficaces ! Peu après le thème principal interprété par l'orchestre complet, l'une d'entre elle entamait « May It Be », originellement interprétée par Enya, réellement mis en valeur ce soir-là.

Seigneur des Anneaux : le concert, que l’aventure commence

Que voulez-vous que je vous dise, nous avons traversé la Comté, accompagnés de Frodon, Samsagace, Peregrin et Mériadoc pour retrouver Gandalf et Grand-Pas à Bree. Les cavaliers aux trousses, les hobbits se souviennent de la fête d'anniversaire de Bilbon et les chansons joyeuses des hobbits sont relancées (autre interlude). On retourne ensuite avec la troupe qui quitte Bree pour aller vers Fondcombe pendant que Sir Lee nous raconte le déroulement de la réunion autour d'Elrond. La communauté de l’anneau est formée et j'ai dû perdre deux litres de liquide lacrymal sous l'émotion. On est inconditionnel du Seigneur des Anneaux ou on ne l’est pas. Le départ des neufs vers la Moria est ponctué des chants profonds du chœur qui nous prennent aux tripes. La mort de Gandalf passée (je vous passe les autres moments d'émotion puisque c'était quasiment tout le concert), la compagnie se disperse et Frodon et Sam arrivent peu de temps après en Mordor (!) pendant que Pippin et Merry arrivent chez les Ents. La Comté leur manque. Autre interlude musical. Puis Sir Christopher Lee de dire : « on me dit d'annoncer … une pause ».

Respiration. Pause. On y retourne.